Le Grand Ecart - Cie Gravitation

Cie Gravitation (25) – Le Grand Écart

En résidence du 12 au 17 avril

Dans notre fiction, Max est un cinéaste forain comme ceux qui existaient au tout début du cinéma. Il sillonne la France à vélo, se pose dans un camping, dans une cour de ferme. À chaque escale, il déploie son petit écran pour projeter son film et dialoguer avec les spectateurs.  Venu du théâtre, il a besoin d’éprouver le film dans une relation physique avec le spectateur.

Le film raconte un rêve dans lequel Max part de Roubaix, à vélo, pour aller enterrer le placenta de sa fille dans le Jura, le lieu de sa naissance. C’est une sorte de « cyclo-movie », un retour aux sources. Les images illustrent le rêve, alors que Max, en voix off, interroge son contenu onirique. Cette façon de faire donne un aspect symbolique aux images, permettant aux spectateurs de s’y projeter, et les autorisant de se balader à leur guise dans la psyché de Max. Il y a, à la fois, une trajectoire rectiligne, le voyage à vélo, et une trajectoire sinueuse, constituée des réponses que Max apporte aux différentes images. La vidéo est le lieu d’une songerie dans laquelle le théâtre vient progressivement prendre corps. Le spectacle devient alors une sorte de rêve éveillé, une mystification, du théâtre.

« Grand Ecart » raconte une migration intérieure d’un mode d’être vers un autre, et la façon dont notre passé et les souvenirs qui y sont liés se réagencent pour créer notre façon d’être au monde. En cela, il nous interroge tous, dans nos différentes « accommodations », les grands ou les petits écarts que nous faisons pour continuer à avancer. 

Écriture et jeu : Max Bouvard

Mise en scène / Réalisation : Jean-Charles Thomas

Plus d’infos sur la compagnie : c’est ici !

Sortie de résidence à destination des professionnel.le.s uniquement le vendredi 16 avril à 17h

La Vache qui rue, 6 rue des sports, 39 260 Moirans en Montagne